OMpouvoirment®Prévention de l’exclusion discriminatoire et violente (sociocide) /Mentalpowering against discriminatory and violente exclusion (sociocide) /Geistige Verstärkung gegen die diskriminierende und gewalttätige Auschliessung Gruppen inzwischen /Rinforzamentale contro l’esclusione discriminatoria e violente (sociocidio).

Marques, terminologie, locutions, citations sous protection des droits de la propriété intellectuelle, de domaines et de l’Auteure

EMpouvoirment.org

EMpouvoirment.ch

OMpromi.org

Impartialité confessionnelle et politique

Observatoires du développement durable et harmonieux

Charte de Sauvegarde du Genre Humain et du Patrimoine anthropoculturel de l’Humanité.

Respect de la différence et de la diversité pour une Dignité humaine sous protection de ToutEs en faveur de ChacunE, sans exclusion discriminatoire, en prévention du sociocide.

L'exclusion discriminatoire est un indicateur et un facteur de violence en Soi. Ce phénomène est une production à la fois personnelle, interindividuelle, alterindividuelle et collective. Marie Therese de Leonardis, Idéologue.  

Accueil

Cheminement EMpouvoirmental

Enjeux

I)  La violence est l’émanation d’un rapport de forces en constante confrontation dans la Nature, auxquelles les Êtres vivants n’échappent pas.

a) La quête humaine de «Vérité » est celle que détient la Nature, dont la mémoire dépasse les capacités mentales et expérimentales d’une Vie humaine, même la plus longue. La Nature ne ment pas.

b)La disproportion entre forces inégales en confrontation (physique, psychique, sociale, économique, autre) contient ou augmente la violence co-produite.

c)Aux forces de la violence et aux aléas climatiques dans la Nature, qui confrontent aux circonstances de précarité vulnérable, s’ajoute le phénomène de l’exclusion discriminatoire entre Personnes jusqu’au sociocide au sein du groupe identitaire de référence et entre groupes.

 

Questionnaires

 

II) Le phénomène d’exclusion discriminatoire se produit entre deux et plusieurs Personnes dans le contexte de liens de force, de pouvoir et d’influence. Il émane de rapports de dominance et d'infériorisation, parfois réciproques, producteurs de circonstances de précarité vulnérable.

La vulnérabilité affaiblit le système de défense immunitaire et porte atteinte à la santé physique et mentale, jusqu’au dénuement.

La précarité démunit et prive une personne de ses ressources et de ses acquis, jusqu’à l’indigence.

 

 

 

OMpouvoirment® Déconstruire les circonstances de faits discriminantes, en Atelier et en Plateforme de prévention de l’exclusion discriminatoire.

III) Relations de pouvoir, de dominance ou d’influence

Le phénomène d'exclusion discriminatoire peut notamment se produire par un excès ou un abus de pouvoir ou d’influence – en rapport de forces - entre deux ou plusieurs Personnes, sous différents contextes :

- liens hiérarchiques et de subordination ;

- liens entre collègues ;

- liens de dépendance a) financier, b) de subsistance et d’entretien c) affectif parental d) de couple, e) de solidarité en binôme et collectif ; f) autre.

- liens de rattachement groupal, communautaire, sociétal.

IV) Relations d'infériorisation et de soumission.

a) Dans le contexte d'un lien de pouvoir et d’influence, le phénomène d'infériorisation peut se produire  par exemple en la manifestation d’un comportement ou d’un traitement inadapté, inadéquat ou disproportionné par rapport à un objectif commun.

b) La soumission peut être ressentie et perçue comme une offense, une humiliation, un dénigrement, pour la Personne qui doit se soumettre, l’admettre ou l'accepter et la subir.

 

 

 

OMpouvoirment® De l’identification des capacités individuelles vers des compétences collectives, en prévention de l’exclusion discriminatoire et du sociocide.

V)Un cheminement en Soi sur un phénomène d’exclusion discriminatoire peut être effectué, par exemple par un dessin, comme une première étape d’une expérience non-verbale ou mimée dans un jeu de rôle. L’expression écrite permet de prendre conscience de la violence et de la détresse contenues dans le vocabulaire et les phrases utilisées.

a)  Un processus de prévention préconise de faire évoluer son cheminement personnel, en le soumettant à discussion ou à d’autres échanges, par exemple en un jeu de rôles dans une classe ou dans un Atelier de paroles.

b) Par étapes, la prévention de l’exclusion discriminatoire  et du sociocide devient un partage en échanges de Savoir-être et de Savoir-faire ainsi qu’une expérience entre deux Personnes ouvertes au dialogue réciproque et mutuel à plusieurs, jusqu’au processus de prise de conscience collective au sein du groupe identitaire de référence, face aux distinctions défavorables et discriminantes, admettant le risque sociocidaire, pour le contenir.

Retour à Enjeux et à Accueil

Marie Therese de Leonardis. Cheminement EMpouvoirmental